Fête de SAINTE MARIE des ANGES

 

Salutation a la vierge Marie


 
Salut, Marie, Dame sainte,
reine, sainte mère de Dieu,
vous êtes la Vierge devenue Eglise;

 choisie par le très saint Père du ciel,
consacrée par lui comme un temple
avec son Fils bien-aimé et l'Esprit Paraclet;

 vous en qui fut et demeure
toute plénitude de grâce
et Celui qui est tout bien.

 Salut, Palais de Dieu!
Salut, Tabernacle de Dieu!
Salut, Maison de Dieu!

 Salut, Vêtement de Dieu!
Salut, Servante de Dieu!
Salut, Mère de Dieu!

 Et salut à vous toutes, saintes Vertus,
qui, par la grâce et l'illumination de l'Esprit-Saint,
êtes versées dans le coeur des fidèles,
vous qui, d'infidèles que nous sommes,
nous rendez fidèles à Dieu!

   

   

   

 

COMMENT SAINT FRANÇOIS DEMANDA ET OBTINT L'INDULGENCE DU PARDON

Une nuit de l'année du Seigneur 1216, François était plongé dans la prière et dans la contemplation en la petite église de la Portiuncule, quand soudain la chapelle fut envahie d'une grande lumière et François vit sur l'autel le Christ revêtu de lumière et, à sa droite, sa Très Sainte Mère entourée d'une multitude d'Anges. François adora en silence, prosterné à terre, son Seigneur!Ils lui demandèrent alors ce qu'il souhaiterait pour le salut des âmes. La réponse de François fut immédiate; "Très Saint Père, bien que je sois misérable pécheur, je te demande, pour tous ceux qui, repentis et confessés, viendront visiter cette église, que tu leur accordes ample et généreux pardon, par une rémission totale de toutes leurs fautes."Ce que tu demandes, ô frère François, est grand - lui dit le Seigneur- mais de plus grandes choses tu es digne et de plus grandes tu en auras.
J'ACCEPTE DONC TA PRIERE, mais à condition que tu demandes à mon Vicaire en terre, de ma part, cette indulgence ".Et François se présenta vite au Pape Honorius III, qui en ces jours se trouvait à Pérouse et, avec simplicité, lui raconta de l'apparition. Le Pape l'écouta attentivement et, après quelques difficultés, donna son approbation.
Après il lui demanda ; " Pour combien d'années veux-tu une telle indulgence? ". François, dans un bond, répondit : " Père Saint, je ne demande pas d'années, mais des âmes ". Et tout joyeux s'en alla vers la porte, mais le Pape le rappela : " Comment, tu ne veux aucun document ? " et François : " Saint Père, à moi votre parole me suffit ! Si cette indulgence est œuvre de Dieu, Lui-même pensera à manifester son œuvre ;
moi je n'ai besoin d'aucun document, ce papier doit être la Très Sainte Vierge Marie, Christ le notaire et les Anges les témoins ".
Et quelques jours plus tard, avec les évêques de l 'Ombrie, au peuple rassemblé à la Portiuncule, il dit en larmes : " Mes frères, je veux vous envoyer tous au Paradis!".